Los Dos Ojos

(Le matin vu par Jérôme)

Aujourd’hui, Philippe et moi partons se faire une vraie plongée bouteille, dans une des plus grandes rivières souterraines du monde ( la 3e).Ce qui va faire plaisir à Jeff pour le coup 😉 Un peu d’appréhension quand même car lui comme moi n’avons jamais plongé dans des grottes.

A 10h nous arrivons au dive center « Hidden Worlds » où l’on nous présente Juan Carlos notre DM. Coup de bol , personne d’autre ne s’est greffé à notre groupe , on sera donc 3, sorte de privilège dans ces coins très touristiques. Petit bref sur notre expérience, prise en compte du matos et des énormes bouteilles ( 3000 psi) puis on saute dans une espèce de remorque avec un moteur, un truc improbable dont seuls sont capables les mexicains. Direction la cenote Dos Ojos à une dizaine de km au milieu de la jungle.

Pour la petite histoire, cette cenote a été découverte en 1985 lors d’un survol d’hélicoptère au cours d’immenses incendies que l’armée tentait d’éteindre; 40 plongeurs ont été nécessaires pour la parcourir et depuis elle est gérée par 200 familles mayas qui se partagent les bénéfices dégagés par l’exploitation.

Une fois sur place notre Dive Master nous fait un rapide briefing sur les conditions de sécurité et sur les gestes à appliquer. La majorité des échanges se fait à la lampe torche dont on est tous équipés (peu de lumière là-dessous) et on annonce notre air tous les 500 psi. Le reste c’est du classique on fait gaffe quand même y’a très peu d’endroits où l’on peut remonter.

On s’élance dans le bassin principal, dans une eau à 24 ° cristalline. Le temps de s’acclimater avec la stab’ (combi de 3mm et 4 kg de poids) et l’eau douce et on s’enfonce dans les méandres obscures des grottes. Quelques petits poissons fendent nos faisceaux lumineux et on découvre d’immenses grottes, on passent de l’une à l’autre via de longs couloirs et de temps à autre on aperçoit le soleil qui perce l’eau donnant à cette dernière des reflets incroyables. On va se balader comme ça au milieu de stalagmites et stalactites ancestraux par 10m de profondeur pendant 1h sans soucis ( je finirais quand même par me cogner sur un paroi un peu étroite, petite bosse au programme). On émerge de l’eau ravis et la tête dans les nuages tant le sentiment de quiétude qui règne au fond de l’eau nous a envahit.

Brevet de plongeurs en cenote niveau 1 en poche (cela nous ouvre des plongées plus dures), on file rejoindre les filles à Playa car la faim nous tenaille. Demain on se lève très tôt , 2 plongées sont au programme dont une avec des requins taureaux….Pour rien vous cacher on en mène pas trop large avec Philou…

(L’après-midi vu par Sonia)

C’est à 13h que Coralie passe me chercher pour m’emmener au club de plongée faire le premier cours «Discover scuba », qui va me permettre le lendemain de plonger en mer avec Jérôme et Philippe.

Le club est tenu par un couple de français, amis de l’ami de Philippe…donc merci les bons tuyaux et les prix d’amis! Je rejoins Brad, un américain, qui sera mon moniteur aujourd’hui. Il sera surveillé par une « Dive Master » confirmée car il va me prendre pour cobaye pour terminer sa formation.

A part « le bateau », « la plongée » et « bonjour », ils ne parlent pas un mot de Français. Ma formation se fera donc en Anglais de A à Z, mais à priori ce ne sera pas un problème. Avant de partir en piscine, on me fait remplir le questionnaire médical, les formulaires divers et variés avant de me passer un film de 20min sur les bases de la plongée, et enfin on me file combi, masque, stab’, bouteille et on y va!

On y a mais pas trop vite en fait…la première piscine ou l’on doit aller est dans un hôtel juste à côté, avec lequel le club a un contrat. Mais le gars de la sécurité ne l’entend pas ainsi et nous dit gentiment que l’accord es valable le matin, l’après midi ils ne veulent pas de plongeurs dans leur pistoche!! Pas de problème, au Mexique, rien de tel que le système D et en 3 minutes on se retrouve dans une autre piscine…d’un autre hôtel. Brad me redonne les consignes ainsi que la listes des choses que je vais devoir faire.

Dans l’ordre: respirer avec le détendeur, revoir les gestes de sécurité et de communication dans l’eau, vider son masque tout en restant au fond de l‘eau, enlever et reprendre son détendeur en respectant les consignes données par le « dive master », assurer la respiration d’un plongeur à cour d’air et remonter e surface avec lui, comprendre les questions du moniteur et lui répondre, savoir donner le niveau de sa jauge d’air, etc…

Très rapidement on tout revu, ça roule, j’ai tout réussi du premier coup, demain je repars avec la prof’ pour une vraie plongée en mer! Trop cool.

On rentre au magasin, Jérôme vient me chercher et on file boire un verre avec Philippe avant de rentrer à l’hôtel car demain on se lève tôt: RDV à 7h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *