24, 4, 25

Derrière ces trois chiffres se cachent respectivement le nombre d’heures sans sommeil, les différents pays que l’on a (plus ou moins) foulé et.. La température qui nous attendait à notre atterrissage a Cancun..

Bref nous voila au Mexique et si le vol entre Londres et New York fut une simple formalité, les 4h30 entre cette dernière et Cancun furent longues et douloureuses. Avion vétuste sans grand confort et marmailles criardes ont presque réussi à vaincre notre flegme.

Mais quel plaisir de retrouver Philippe une fois débarqué et les dernières et trèèèès longues formalités douanières accomplies ( une constante que l’on a retrouvé dans les 4 aéroports du jour ,avec mention spéciale à NY où il nous faudra plus d’une heure pour être admis sur le territoire).

Il est 22H, heure locale ( 7 de plus en France) quand on s’engouffre dans l’énooorme 4×4 de Philippe afin qu’il nous conduise d’abord chez lui afin que l’on voit Coralie puis à notre hôtel qui s’avèrera être tout prês de chez eux. Il est presque 1h du matin quand on trouve le sommeil en espérant que le jet lag nous laisse récupérer. Ce qu’il ne fera pas puisque à 7h30 nous avons les yeux grands ouverts ..

Tant pis on dormira plus tard, on met à profit ce réveil matinal pour explorer l’incroyable et gigantesque palace dans lequel on passera notre séjour. Tout y est splendide et neuf quoique un peu clinquant et calibré pour une clientèle américaine ( mais absente pour le moment , on s’en plaindra pas). Mais surtout le petit-déjeuner va nous laisser pantois. Quantité, qualité et diversité sont les maitres mots. On y trouve même du champagne…( Oui j’ai testé).

Un petit tour à la plage puis la piscine et il est temps de partir passer la journée avec nos amis dans un petit coin dont seuls les locaux ont le secret. Au menu plage déserte qui abrite un petit bar \ restaurant , un poisson cuit au gros sel pour le déjeuner un verre de blanc suivis d’une sieste auront suffit à notre bonheur.

Bref une journée farniente parfaite pour prendre la mesure du séjour. Ce soir on file dîner avec Philippe et Coco puis on espère faire une nuit complète avant d’attaquer les premières visites!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *